Maisons du cœur 2019

Pour la fin de l'année 2019, nous sommes très heureux de pouvoir annoncer que deux maisons ont été construites. 

Première maison: 

La famille de Mme Phan Thi Thao réside dans le district de Tuy Phuoc, dans la province de Binh Dinh (à 300km au Sud de Danang). Elle est née en 1983, son mari est décédé et elle doit donc s'occuper de ses deux enfants, âgés de 5 ans et de 3 ans, et sa mère. Elle travaille comme vendeuse ambulante et gagne de 5 à 8 euros par jour pour nourrir quatre personnes dans la famille ; son travail est précaire. Tous les membres de la famille habitent dans une maison de fortune, présentement, les murs en briques sont pourris [cf. photo du diaporama]. Le toit en tôle est délabré, il faut recouvrir temporairement par des feuilles en tôle. Sa maison est située en zone inondable, quand il y a donc une pluie qui dure quelques heures, sa maison est inondée. Madame Huong souligne que les enfants et sa maman doivent vivre dans un environnement dangereux et qu'il n'y a aucune sécurité pendant la saison des pluies.

Aujourd'hui, Madame Thao peut être soulagée et dormir avec sa famille avec un vrai toit. 

 

Seconde maison :

La famille de M. Hoang Trong Loi, né en 1981 habite à Thuy Bieu, la ville de Hue. Son épouse est Mme Ngo Thi Loan. Il a trois fils : le premier est âgé de 12 ans, le deuxième est âgé de 8 ans et le dernier est âgé de 7 ans. Le deuxième, Hoang Trong Nhat, est atteint d’infirmité motrice d'origine cérébrale depuis qu’il est né ; son épouse doit rester à la maison pour s'occuper des enfants, de plus, Mme Loan a une santé fragile et est souvent malade, elle ne peut pas donc travailler.

M. Loi travaille comme un maçon mais étant handicapé à la jambe, il ne peut que réaliser de menus travaux, il gagne environ de 8 à 10 euros par jour. Cinq personnes vivent grâce au revenu de M. Loi. À nouveau, Madame Huong insiste sur la précarité de la famille surtout à la saison des pluies, il ne peut pas trouver un travail, ses enfants doivent aller à l’école, leur vie est de plus en plus difficile. Présentement, sa famille habite dans une maison de fortune, il faut recouvrir temporairement la maison par les feuilles en tôle.

Ses trois enfants sont en train de passer la saison des pluies rigoureuse du Centre du Vietnam dans une maison qui penche et qui menace de tomber en ruines. De plus, les enfants n’ont pas assez de nourriture pour manger, pour aller à l’école.

Monsieur Loi a tenu à participer à la construction de sa maison touché que nous aidions sa famille.